Le mont Huangshan a été la première ascension de notre voyage ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne nous a pas laissé de marbre. Ou peut être que si ! Parce qu’avec des courbatures, on a les jambes raides… comme du marbre (oui c’est une blague nulle, c’est cadeau) 🙂

Un petit aperçu du sommet de Huansghan pour se motiver

Bref ! On y a connu nos premières sensations fortes : un mélange de frustration puis d’émerveillement, d’épuisement et enfin de fierté ! Comme tu l’auras compris, ça a mis nos petites jambes à l’épreuve mais ça en valait totalement le coup ! De toute façon, c’est un lieu qu’il faut absolument visiter si tu es en Chine, effet “waouh” assuré !

Le mont Huangshan : c'est où ? c'est quoi ?


La montagne jaune (traduction de “Huangshan”) est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, tu comprendras pourquoi en voyant les photos 🙂 . Elles sont situées dans la région de l’Anhui, dans l’est de la Chine. Il s’agit en fait d’un massif montagneux formé de pics de granite qui s’étend sur 1200 km2. Le site touristique, quant à lui, n’occupe que 160 km2. Parmi les centaines de sommets, les principaux sont : le Pic du Lotus (1864 mètres d’altitude) qui est le plus élevé, le Sommet de la Lumière (1860 m) et la Capitale Céleste (1810 m).

On t'a dit que c'était brumeux ?

Considéré par beaucoup comme “la plus belle montagne de Chine”, ce massif a été une des inspirations majeures de la peinture et de la littérature traditionnelles chinoises du 8e siècle. Encore aujourd’hui, ses hautes montagnes et ses vallées profondes attisent la curiosité de divers artistes, souvent frustrés par une météo capricieuse. En effet, la brume est présente 260 jours par an. Alors renseigne-toi bien avant d’y faire un saut ! Sache tout de même que celle-ci peut apparaître et disparaître dans la même journée, et que d’une certaine manière, c’est ce qui fait le charme du lieu !

Est-ce difficile de grimper le mont Huangshan ?


Alors pour celles et ceux qui ont eu peur avec nos histoires de courbatures et de fatigue, rassurez-vous, il existe plusieurs façons de visiter cette belle montagne ! En plus de ça, sache que c’est une randonnée pratiquée par des familles, on y a effectivement croisé des parents avec leurs bébés, des enfants et même des grands parents ! Et pour les moins courageux il y aussi le téléphérique.

Sache également que les sentiers sont parfaitement aménagés pour les visiteurs. Le chemin consiste finalement à une succession d’escaliers, il y a des paliers pour se reposer et quelques shops pour reprendre des forces. Tu trouveras même des hôtels et restaurants sur certains sommets ! Attention tout de même, car il n’y a pas souvent de garde de corps et les chemins sont parfois très raides !

Comment gravir le mont Huangshan ?


Durée de l'ascension

Dans l’idéal, on te conseille de faire ton trek en deux jours en prenant une nuit dans l’un des hôtels de la montagne. On ne l’a pas fait et on l’a un peu regretté, car on a vu des photos du lever de soleil et ça avait l’air, comment on dit déjà ? Ha oui, fantastique ! Ça aura un certain coût certes, mais tu auras le temps de profiter comme il te plaît des magnifiques panoramas, de la magie du lieu, d’un bon bol d’air frais etc. Et tu pourras par la même occasion ménager tes gambettes 🙂

La récompense au sommet du mont Huangshan

Les différents itinéraires

Cela dépendra de si tu loges ou non au sommet, si tu utilises les téléphériques etc. car oui il y en a ! Ils sont au nombre de 4 et pourront te dépanner en cas de coup de mou (cf. carte de la montagne). Il y a aussi des porteurs mais bon je trouve ça un peu dérangeant, sauf pour les personnes âgées ou blessées bien sûr.

Tu croiseras d’ailleurs sur ton chemin d’autres types de porteurs, ceux qui transportent les vivres et le matériel nécessaires aux restaurants du sommet. C’est très impressionnant ! Et très motivant ! Parce que, quand on est en train de lutter avec son petit sac à dos, et qu’on voit un porteur avec sa bouteille de gaz remplie sur les épaules, on se dit qu’on a pas le droit de se plaindre et qu’il faut se booster !!! Un grand respect pour eux en tout cas !

Respect total !

Pour notre itinéraire, on a choisi l’option « warrior » 🙂 C’est-à-dire qu’on a fait l’intégralité du trek en une journée, tout à pied (soit 4000 marches rien que pour atteindre le Pic du Lotus), et en ne passant pas par les chemins les plus faciles (de ce qu’on nous a dit). On a commencé par le versant est jusqu’au sommet, pour redescendre par le versant ouest.

On a pu découvrir toute la faune et la flore qui est magnifique, les vieux temples et les écritures perdues dans la mousse. Mais pour être francs, on a beaucoup trop speedé. La raison étant qu’on voulait absolument prendre le dernier bus. Encore une fois fais-le en 2 jours ou prends un chemin plus simple (on nous avait conseillé versant est, aller et retour), ça t’évitera d’horribles courbatures pendant une semaine (sad and true story 🙂 ).

Funfact

Comme on te le disait plus haut, les Chinois font souvent ce type de trek en famille ou entre amis, c’est peut-être comme une routine pour eux. Pendant que nous, on se fait un pique-nique pépère au parc des Tuileries, eux gravissent des montagnes 🙂 Mais ce qui est assez surprenant, c’est les tenues qu’ils portent pour ce genre d’activité. Tu pourras donc croiser des personnes en tenues et chaussures de ville !

Ils sont parfois habillés de manière très chic, et tu pourras peut-être même apercevoir des nanas en talons ! On a d’ailleurs fait une partie du trajet avec un vieil homme en costard, il montait les escaliers sans une once de fatigue ou de sueur sur le visage. Et il s’est même permis de fumer une clope en grimpant. Papy badass 🙂

Les habits de circonstance

On a fait notre ascension début mai, on était donc encore en saison sèche et c’était plutôt agréable car il ne faisait pas encore trop chaud. Comme dans toute ascension, la montée te donnera chaud et au sommet tu risques de prendre un coup de froid.

De notre côté, on avait mis un pantalon de marche et un t-shirt manche longue. Avec dans nos sacs, une doudoune légère Uniqlo, bien pratique car ne prend pas de place et réchauffe bien malgré la fine épaisseur.

C’est d’ailleurs devenue une alliée fidèle dans toutes nos grimpettes, et dans tous les types de trajets (avion, bus etc.) où la clim est toujours en mode “ère glaciaire” (la magie de l’Asie 🙂 ). Concernant les chaussures, on a fait le choix de n’emporter qu’une paire de basket running. C’est pas forcément l’idéal partout, mais ici ça a fait le job.

C'est parait-il gelé en hiver

Alors Huangshan, qu’est ce qu’on en a pensé ?

Le trek avait un peu mal commencé car la montagne était très brumeuse. On a donc loupé quelques points de vue jusqu’au sommet, où là encore la brume nous attendait. Mais en redescendant le soleil a montré le bout de son nez et là, la magie a tout de suite opéré ! C’était vraiment extraordinaire !

Et même après 14 mois de voyage, ça reste un souvenir inoubliable et surtout un des plus marquant. On peut dire que ça a été une expérience aussi éprouvante qu’époustouflante. Enfin encore une fois, prends le temps, pas comme nous 🙂

Pour donner quelques chiffres, l’ascension et la descente aura duré 8h ! Grâce à notre super appli mobile, on sait qu’on a gravi l’équivalent de plus de 300 étages (soit 2 fois le Burj Khalifa). Autant te dire qu’on était assez fiers !

Une dernière pour la route

En somme, l’envoûtement légendaire de la montagne a agi sur nous. Et on ne doute pas une seule seconde que ça sera le cas pour toi aussi ! Tu peux d’ailleurs aussi jeter un œil à notre article sur la ville de Tunxi juste à coté de Huangshan. A ne pas manquer si tu es dans la région !

Quelques infos pratiques


Comment se rendre à Huangshan ?

Dans un article précédent, on te raconte notre petit séjour à Tunxi, et comment faire pour s’y rendre.

Du coup, du centre de Tunxi pour aller au mont Huangshan, voici le chemin à suivre (pour plus d’infos et les horaires, aller sur Shanghaihighlight ou Huangshantour) :

1 – [Bus] Tunxi > Huangshan bus terminal (prix : 1 CN¥ par pers. soit env. 0,10€) : prendre le bus 1, 2, 8 ou 9. La durée dépendra évidemment de ton arrêt de départ. Mais du centre ville, compte à peu près à 15 min ;

2 – [Bus] Huangshan bus terminal > Tangkou qui se situe au pied du mont (durée : 1h / prix : 20 CN¥ par pers. soit env. 3€) : les bus partent toutes les 20 minutes. Pour info, le même trajet en taxi t’aurait coûté dix fois plus cher !

3 – [Bus] Tangkou > entrée du parc (durée : 20 min / prix : 19 CN¥ par pers. soit env. 2€). Fais attention, il y a deux bus car deux entrées (entrée est ou entrée ouest).

Attention : pour le retour, les derniers bus partent entre 16h30 et 17h, si tu le loupes tu seras obligé de prendre un taxi (et ça te coûtera bonbon !). Donc assure-toi d'être à l'entrée à 16h au plus tard, car il y aura sûrement du monde mais pas assez de place !

Quel budget pour un jour à Huangshan ?

  • Bus Tunxi <> Huangshan bus terminal : 2 CN¥ (env. 0,10€)
  • Bus Huangshan bus terminal <> Tangkou : 40 CN¥ (env. 5€)
  • Bus Tangkou <> entrées du parc : 38 CN¥ (env. 5€)
  • Entrée du parc : 230 CN¥ (env. 30€)
  • Collations dans la montagne (soupe + eau) : 34 CN¥ (env. 4,50€)
  • SOIT UN TOTAL DE : 344 CN¥ (46€ env.) par pers.

Tu as aimé ?

Aide nous en mettant un vote ou un petit like !

0/50 ratings

Fais tourner !

Partage cet article sur Pinterest et Facebook

L’ascension du Mont Huangshan dans la brume