Siquijor fait partie des quelques 7000 îles qui composent les Philippines. C’est un petit bout de paradis où tu pourras trouver encore un peu d’authenticité, contrairement à ses célèbres voisines Palawan, Panglao ou Bohol. Là-bas, il y fait bon vivre ! Il faut donc vraiment y faire un saut avant qu’elle ne soit dévorée par le tourisme de masse ! Allez go, go, go 🙂

Une île préservée par la magie ?


L’île aux sorcières”, “l’île magique” ou même “l’île maudite”, ce sont toutes ces appellations qui qualifient Siquijor. Réputation mystique qui ne date pas d’hier, elle était même nommée “l’île de feu” par les conquistadors espagnols (à cause des millions de lucioles présentes sur l’île à l’époque). Pour info, les Philippines étaient sous domination espagnole du 16e au 19e siècle. Ne t’étonne donc pas d’entendre des noms ou chiffres à sonorité espagnole.

Mais revenons à nos histoires de sorcières ! Bon nombre de légendes sont contées à propos de cette île. On parlerait d’envoûtements, de rites vaudou ou encore du malheur qui arriverait à quiconque se moquerait des croyances du coin. La raison étant que l’île serait habitée par des sorcières observant le moins de nos faits et gestes ! Fais donc attention à ce que tu diras ou feras sur l’île 🙂

On y croit, on n’y croit pas. Dans tous les cas, tu sera surpris de constater que la majorité des Philippins (vivant hors de l’île) ont une réelle peur de tous ces mythes. Et ne mettraient, pour rien au monde, un pied à Siquijor !

Pour celles et ceux que j’aurais effrayés, rassurez-vous ! Il semblerait que l’île ait maintenu cette réputation de par sa tradition de guérisseurs ! Ils auraient un don pour le “bolo bolo”, une pratique transmise de génération en génération. Malheureusement, la dernière guérisseuse serait morte en 2014. Elle aurait eu des enfants mais ils n’auraient pas encore fait parler de leurs “dons”.

De plus, les croyances auraient été renforcées par un événement annuel qui a lieu sur la plus haute montagne de l’île : le Healing festival sur le mont Bandilaan. Il s’agit d’un rassemblement qui a lieu fin mars et qui dure 3 jours. A cette occasion les locaux font la démonstration de leurs médecines alternatives par des danses, massages et autres rites. Des potions sont également vendues. Peut-être souhaiteras-tu tester leur élixir d’amour 🙂 ?

Les 5 choses à faire absolument à siquijor


Pour ceux et celles qui ne s’intéressent que très peu aux cultes des sorcières et autres sortilèges (personne n’est parfait 😉 ), voici de quoi t’occuper pendant ton séjour :

1 - Les plages de Siquijor

Ne t’attends pas à des plages de sables fins et blancs. Elles sont belles mais plutôt sauvages, un peu à l’image de l’île. On a particulièrement aimé celles du nord ainsi que la Kagusuan beach [prix : 100 PHP (env. 2€)]. Si tu y vas tôt le matin, tu auras des chances de croiser des pêcheurs qui te proposeront peut-être un petit verre de rhum. Ça pique un peu à 9h du mat 🙂 Sinon le reste de la journée tu ne croiseras jamais grand monde.

2 - Les cascades de Siquijor

Elles sont nombreuses sur l’île. Mis à part le karaoké, ça doit être l’activité préférée des Philippins. Ils sont souvent nombreux à s’y baigner et à y faire des concours de sauts. On retiendra : Lugnason falls et Cambugahay falls [prix : entrée gratuite + 10 PHP (env. 0,20€)].

Il ne s’agit pas d’une chute d’eau mais toujours dans le thème aquatique, tu pourras tremper tes pieds dans le bassin du Balete tree. Il s’agit d’un arbre vieux d’environ 400 ans, un lieu de rituels sacrés. Personnellement, on a pas vraiment vu le côté spirituel, juste un bassin servant de fish peeling [prix : entrée gratuite + 45 PHP (env. 1€)]. Tu sais quand des petits poissons viennent manger les peaux mortes de tes pieds (et bon appétit bien sûr !). Fais attention, il y a aussi de gros poissons qui mordent. Julien en a fait la douloureuse expérience !

3 - Le point de vue du mont Bandilaan

C’est le plus haut point de vue de l’île, tu auras donc une vue à 360 sur toute l’île. La route pour y accéder est également très jolie.

4 - Les combats de coq

Alors ça, c’est le sport national ! Très présents sur l’île de Siquijor, les combats ont lieu deux fois par semaine (le dimanche et le vendredi si ma mémoire est bonne). Il y a bien évidemment des paris, mais sache que les gains peuvent être très élevés.

Il arrive donc que certains Philippins se privent de quelques repas pour acheter de bonnes graines à leurs coqs. De ce qu’on nous a dit, les coqs seraient aussi méga boostés, et pas avec des produits naturels, si tu vois ce que je veux dire… Et dans certains combats, on leur attacherait même des lames aux pattes ! On a tenté l’expérience avec Julien à San Juan, l’ambiance est assez prenante il est vrai, mais on n’est resté que jusqu’au 2e combat. Et oui, je suis un peu sensible à la vue des coqs ensanglantés…

Et petite répercussion sur ton quotidien : n’oublie surtout pas tes boules quies parce que, où que tu ailles sur l’île, tu entendras les coqs à toute heure de la journée !

5 - Se perdre sur l'île et rencontrer les habitants

les Philippins, c’est sûrement les personnes les plus gentilles et avenantes qu’on ait rencontré de notre voyage. Alors pars un peu à l’aventure et tape un peu la causette, tu feras sûrement de très belles rencontres.

(bonus) - Le Butterfly sanctuary

Prix : 100 PHP (env. 2€)

Cette charmante serre n’est certes pas très grande, mais tu auras la possibilité d’observer quelques beaux spécimens. Très mignon !

Qu'est-ce qu'on a pensé de ce séjour à Siquijor ?


Si tu as lu notre fiche pays sur les Philippines… quoi ce n’est pas le cas ?! Allez zou 🙂 On te raconte que l’île de Siquijor a été notre première étape aux Philippines. Et on ne savait pas à l’époque que ça serait la plus belle ! Non pas que le reste des îles ne nous aient pas plu, mais c’est celle-là qu’on a préférée. Si on ne devait choisir que quelques mots pour résumer notre séjour à Siquijor, ça serait : magie, gentillesse, honnêteté, chill et les plus-beaux-couchers-de-soleil-qu’on-ait-vu-de-notre-vie ! Quoi c’est pas un mot ? 😉 Et bien regarde ci-dessous alors… Un peu magique non ?

Quelques infos pratiques


Comment se rendre à Siquijor ?

Dans la plupart des cas, on se rend à Siquijor depuis Cebu. Au départ de Cebu donc, voici l’itinéraire :

1 – [Avion] Cebu > Dumaguete (durée : 1h / prix : 2 430 PHP par pers. soit env. 44€) ;

2 – [Taxi moto] Aéroport de Dumaguete  > port de Dumaguete (durée : 5 min / prix : 100 PHP par pers. soit env. 2€). Bon là on s’est un peu fait arnaqué ! Mais on venait d’arriver et on ne connaissait pas encore les prix 🙂 ;

3 – [Ferry] Port de Dumaguete > Port de Siquijor (durée : 1h / prix : 115 PHP par pers. soit env. 2€) ;

4 – [Tuk tuk] Port de Siquijor > San Juan (durée : 30min / prix : 150 PHP par pers. soit env. 3€).

Comment se déplacer à Siquijor ?

Avec notre moyen de transport préféré : le scooter, bien sur ! Les routes sont assez bien entretenues, le tour de l’île peut se faire dans la journée. Il y a aussi des taxi moto un peu partout dans les zones touristiques. Le plus simple est de demander directement à l’hôtel.

Où dormir à Siquijor ?

Le meilleur rapport qualité/prix qu’on ait trouvé après en avoir testé une bonne dizaine en bord de plage à San Juan :

Charisma Beach Resort / 1 600 PHP (env. 27€). Type : chambre double avec douche et clim / Situation : à 15 min du ferry, face à la plage / Propreté : propre / Échanges : bon / Bonus : piscine et surtout un coucher de soleil à tomber chaque soir !

Une idée du budget ?

  • Transports Cebu > Siquijor : 2 795 PHP (env. 51€)
  • Scooter : 250 PHP/jour (env. 4€)
  • Hôtel Charisma Beach Resort : 1 600 PHP/nuit (env. 27€) pour une chambre double
  • Entrée Kagusuan beach : 100 PHP (env. 2€)
  • Entrée Cambugahay falls : entrée gratuite + 10 PHP de parking (env. 0,20€)
  • Fish spa au Balete tree : entrée gratuite + 45 PHP de parking (env. 1€)
  • Entrée combat de coq à San Juan : 20 PHP (env. 0,40€)
  • Entrée Butterfly sanctuary : 100 PHP (env. 2€)

Bien organiser ton séjour aux Philippines


Visa, transports, logements, budget et vie quotidienne.

Voir le guide

Tu as aimé ?

Aide nous en mettant un vote ou un petit like !

0/50 ratings

Fais tourner !

Partage cet article sur Pinterest et Facebook

Quelques jours dans l’île de Siquijor ou « l’île aux sorcières »
Partagez
Enregistrer