La ville de Georgetown est un passage obligé pour la plupart des voyageurs en Malaisie. Entre son centre historique classé au patrimoine de l’UNESCO, ses fameuses œuvres de street art, sa cuisine extrêmement variée, ses trishaws de toutes les couleurs ou encore ses shophouses chinoises qui n’ont pas bougées depuis 50 ans, la ville à vraiment de quoi séduire. Après une semaine passé sur place, on a gardé les dix choses qui nous ont le plus marqué pendant notre séjour à Georgetown.

Sauvegarde cet article pour plus tard

1 - Faire une chasse au trésor version street art


C’est l’activité incontournable de la ville, certains touristes font le déplacement à Georgetown uniquement pour ça. Avec ses peintures murales d’Ernest Zacharevic (entre autres), et ses sculptures en acier de « Marking George Town », la ville s’est effectivement créée une belle renommée. 

"Boy on a Bike" Surement un des street art les plus connue de Penang

On t’invite à checker notre article dédié à l’histoire du street art à Georgetown. On y a intégré un parcours qui te permettra de découvrir un maximum d’œuvres en une demi journée.

2 - Contempler les shophouses chinoises dans le centre historique


Tu comprendras très vite ce qui fait le charme de Georgetown en te baladant dans les rues du centre historique Lebuh Armenian, Love Lane et Lebuh Muntri. Avec ses petites ruelles aux murs abîmés, ses magasins d’antiquités, ses ateliers artisanaux ou encore ses cafés chinois traditionnels, Georgetown te donnera un aperçu de la Chine d’antan.

Un exemple typique de shophouse à Georgetown
Un exemple typique de shophouse à Georgetown

3 - Visiter Khoo Kongsi, la plus belle maison de clan chinois de la ville


Le système de clan ou « kongsi » a été introduit à Penang par les premiers migrants chinois au 19ème siècle. Ils construisirent des maisons de clans, qui devaient permettre de fédérer les communautés chinoises dans le pays. Et d’accueillir dans de bonnes conditions les nouveaux arrivants. Le plus impressionnant est, sans conteste, le Khoo Kongsi à Canon Square avec ses sculptures ornées de dragons et de phénix. Si tu as un peu de temps, tu peux aussi aller voir the Blue Mansion, qui vaut également le détour.

Le magnifique Khoo Kongsi à Georgetown

4 - Tester les différentes cuisines de Malaisie dans les stands de street food


Un autre point fort de Penang, c’est sa gastronomie. Tu trouveras sans soucis des plats malaisiens, chinois, indiens etc. Et tout est très bon !

Les stands de street de Georgetown (photo par Pete Rojwongsuriya de Bucketlistly)

Quelques exemples de plats à tester à Penang :

  • Hokkien mee (soupe de nouilles au porc et aux crevettes) ;
  • Lor bak (porc aux cinq épices) ;
  • Koay teow th’ng (nouilles de riz avec des boulettes de porc et de poisson) ;
  • Rojak (salade de fruits et légumes) ;
  • Char koay teow (nouilles de riz plates et saucisses chinoises) ;
  • Conton mee (soupe de mouton épicée).

5 - Se promener sur les jetties en bord de mer


Les « Clan Jetties » sur Pengkalan Weld sont des petits villages sur pilotis qui surplombent la mer. Tôt le matin, on peut encore observer la vie locales des membres de clan. Le reste de la journée l’endroit devient très touristique.

Se promener sur les jetties à Georgetown
Se promener sur les jetties à Georgetown

6 - Voir le Kek Lok Si Temple : le plus grand temple bouddhiste de Malaisie


Connu également comme le temple du bonheur suprême, Kek Lok Si serait l’un plus grand temple bouddhiste d’Asie du Sud-Est. En tout cas, il est l’un des plus impressionnant de Penang avec une très belle vue sur tout le nord de l’île.

Vue en haut de la grande pagode à Kek Lok Si temple
Vue en haut de la grande pagode à Kek Lok Si temple

7 - Goûter une (ou plusieurs) des nombreuses pâtisseries du China House


Le China House est un lieu qui mérite un petit arrêt pendant ton séjour à Georgetown. Même si ce n’est clairement pas les mêmes prix que les stands de street food, la cuisine y est délicieuse. Le restaurant est surtout connu pour son choix monumental de plus de 85 gâteaux, biscuits, pâtisseries, ou autres tartes, réalisés chaque jour par le Chef Azila Razak et son équipe.

Un choix enorme de gateau à China house
Un choix énorme de gâteau au China house

8 - Faire un tour de trishaw pour découvrir la ville de Georgetown


Une balade en trishaw est un bon moyen de découvrir tranquillement le centre historique de Georgetown. Certes, c’est vraiment pour les touristes, mais bon c’est agréable de se laisser porter de temps en temps, non ? Négocie bien avec le chauffeur avant. Le prix est fixé en moyenne autour des RM30 par heure.

Des trishaws attendant leurs clients à Chew jetty
Des trishaws attendant leurs clients à Chew jetty

9 - Faire un tour au popup market du Hin Bus Depot


Le Hin Bus Depot est vraiment un lieu atypique à voir à Georgetown. Il s’agit d’un ancien dépôt de bus reconverti en lieu communautaire. Il y a des expositions et des événements tous les dimanches, dont le popup market. Au passage, il y a aussi de très belles peintures murales dans le jardin.

Un marché local à voir tous les dimanche à Hin Bus Depot
Un marché local à voir tous les dimanche à Hin Bus Depot

10 -  Aller à la rencontre des derniers artisans traditionnels de Georgetown


Au détour d’une ruelle, tu seras parfois surpris de croiser de vrais artisans fabriquant leurs produits de façon traditionnel. Il y en a encore quelques-uns au sein de George Town. Citons comme exemple le tisserand sur Lebuh Chulia, le fameux fabricant d’écussons sur Lorong Muda, ou encore le graveur sur Lebuh Acheh et Lebuh Queen. Le plus connu etant Mr. Lee Beng Chuan, le plus vieux fabricant de bâton d’encens fait à la main.

M. Lee Beng Chuan, le dernier fabricant d'encens traditionnel de Georgetown (photo par Pete Rojwongsuriya de Bucketlistly)
M. Lee Beng Chuan, le dernier fabricant d'encens traditionnel de Georgetown (photo par Pete Rojwongsuriya de Bucketlistly)

Et toi quels sont tes coups de cœurs à Georgetown ? Dis le nous en commentaire !