Si tu es à Taipei depuis quelques jours, tu ressentiras surement le besoin d’un petit break ! Toute cette agitation dans les rues, le bruit, la pollution. On a la solution. Une petite perle à seulement 20 minutes du centre de la capitale en métro : le Bihu Trail.

Le Bihu trail c’est une petite randonnée toute simple. Mais elle a le mérite de te faire découvrir une autre facette de la capitale. Plus détendu. Presque rurale. Ici tu prends le temps et tu profites de la nature.

C’est parti pour 2 à 3 heures de marche sur les bords du parc national de Yangmingshan ! Ci-dessous une petite carte du parcours. Avec ça, zéro risque de se perdre en chemin 😉

On démarre en douceur sur la route de la mine de Xinfuben.

Le sentier de randonnée Bihu est accessible en à peine 5 minutes depuis le métro de Neihu. Un grand bloc de pierre t’indiquera le début du parcours.

Entrée du Bihu Trail à Taipei
Entrée du Bihu Trail à Taipei

il suffit ensuite de suivre le chemin. Ça monte sans s’en rendre vraiment compte. On prend rapidement de la hauteur pour commencer à apercevoir la cimes des immeubles.  On voit aussi apparaître des petits potagers le long des anciennes voies.

Il y a quelques informations à propos de cette ancien mine de Charbon. Malheureusement, presque tout est en Chinois. Bihu était autrefois une ville prospère pour le charbon, sous la juridiction du gouvernement provincial de Taiwan.

Statue des mineur de la mine de Bihu
Statue des mineur de la mine de Bihu

Tout le parcours est parsemé de petites références à cette part d’histoire de la région : un tunnel, des rails et des chariots minier chargé de cendres. L’occasion de se mettre dans la peau d’un ancien mineur quelques instants.

On longe la rivière Dagouxi jusqu’à la cascade Yuanjue.

La fin du Bihu Trail se situe au niveau de la rivière Dagouxi. Juste après le tunnel de la mine.

C’est vraiment la partie la plus facile pour les enfants. Ca se corse légèrement ensuite. D’ici il est très facile de rejoindre le métro, si tu souhaites finalement arrêter la. L’arrêt du métro Dahu Park se situe à 10 min à pied. Au passage, le parc Dahu vaut aussi le détour.

Mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui. L’idée maintenant, est de suivre le cours de la “rivière” Dagouxi. Qui n’en est pas vraiment une d’ailleurs. Ca dépend surement de la période de l’année.

Le chemin le long de la rivière Dagouxi
Le chemin le long de la rivière Dagouxi

Un bon kilomètre de sentier le long du cours d’eau t’emmèneront à un magnifique petit jardin. Juste à côté se trouve la chute d’eau. Ça ne vaut pas celles de Bali mais c’est toujours sympa ;).

Juste à gauche le long de la cascade, il y a un magnifique chemin de marche. Le chemin te ramène au parcours principal. Direction le temple du même nom que la cascade. Le plus ancien de Neihu.

On profite de la vue sur Taipei depuis le temple Bishanyan.

A partir de la, plusieurs possibilités s’offrent à toi. Il y a énormément de trail qui démarrent par ici pour t’emmener jusqu’au parc national de Yangmingshan. Ensuite, à toi de décider selon le temps, ta motivation et ta capacité à comprendre le fonctionnement des bus à Taiwan… A préparer en amont si tu veux mon avis.

Petit autel en chemin vers le temple Bishanyan
Petit autel en chemin vers le temple Bishanyan

Ceci dit, je t’ai promis un parcours de 3 heures max, donc voici mes suggestions pour continuer ce parcours et revenir à ton point de départ en moins d’une heure.

Autour il y a 3 endroits très sympa à voir qui font une boucle :

Houhu Wetland

Un bassin écologique dédié aux amoureux. Au centre se trouve un cœur fait uniquement de fleurs.

Houhu Wetland, un petit parc pour les amoureux à Taipei
Houhu Wetland, un petit parc pour les amoureux à Taipei

Parfait pour se poser pour un petit pic-nic par exemple. La Mingguwu Bakery juste à côté, vends des bons produits artisanaux et des snacks pour compléter le pic-nic.

Baishihu Suspension Bridge

A quelques centaines de mètres en arrière se trouve un superbe pont en suspension. C’est une attraction assez célèbres dans la région. Tout le monde y vient pour une petite séance photo.

Le pont en suspension de Baishihu à Taipei
Le pont en suspension de Baishihu à Taipei

Bishanyan Kaizhang Shengwang Temple

Dans la foulée du pont se trouve le temple Bishanyan. Un temple à ne pas rater pour 3 raisons :

  • Son escalier à l’entrée avec de très belles moulures sur toute la montée.
  • Sa façade qui fourmille de petits détails ornementaux. C’est valable pour la plupart des temples à Taiwan. Mais celui la à un petit quelque chose en plus.
  • Et enfin sa terrasse avec une vue à 180° sur toute la ville de Taipei. Elle justifie clairement, à elle seule, tout le trajet jusqu’ici.

On finit par un petit challenge fitness ?

Un dernière partie purement facultative. Mais sympa pour ceux qui aiment le challenge. A déconseiller avec les enfants du coup.

L'escalier qui mène au Zhongyongshan Trail
L’escalier qui mène au Zhongyongshan Trail

Si tu as envie d’un peu d’action, part sur la gauche à la sortie du temple en direction du Zhongyongshan Trail. En gros, c’est 300 marches en montée et 1250 en descente. La vue d’en haut n’est pas extraordinaire mais il y a pleins d’écureuils 🙂

Des écureuils sur le Zhongyongshan Trail

Ce qui est assez drôle, c’est que les 1250 marches en descente sont numérotées. C’est vraiment le spot des sportifs ici. J’ai vu des petits vieux de 60 ans monter ça plus facilement que moi en descente. Ça pose les bases.

Peu importe ce que tu decides, les deux chemins sont en parallèle. En gros, il y a un peu plus de 2 kilomètres à partir du temple pour rejoindre le métro. Un peu plus avec les marches.

Si tu pars sur Bishan road, il y a surement un bus qui descend. Je n’ai pas vérifié vu que j’ai pris l’autre chemin.  

Ça t’a plu ce petit parcours hors des sentiers battus à Taipei ? Dis nous si tu as apprécié en commentaire.

Tu as aimé cet article ?

Aide nous en mettant un vote ou en partageant !

0/50 ratings