Après deux mois en Indonésie, si il y a bien un endroit qui nous a tapé dans l’œil, c’est le village de Munduk et plus généralement la région de Bedugul. C’est une destination à part à Bali, encore à l’écart des circuits touristiques. Il y a pourtant énormément de lieux magnifiques à découvrir.

Munduk n’est pas encore un passage obligé, pour la plupart des touristes, et ça se ressent tout de suite quand vous arrivez sur place. Tout est plus calme. Ici on prend le temps de se relaxer et surtout d’apprécier les paysages.

On a passé plusieurs jours sur place et fait également des allers retours autour entre Lovina / Canggu / Ubud. Ça nous a donné une vision assez précises des spots les plus sympas à voir au départ de Munduk. Le village est un bon point de départ pour se balader autour des lacs Buyan et Tamblingan. On vous a donc préparer un itinéraire sur une journée en scooter (ou en voiture si vous êtes en famille) avec nos coups de cœurs, plus quelques bonus si vous avez un peu plus de temps.

Une matinée sur le thème de la randonnée

Commencez votre journée (assez tôt de préférence à 7/8h) en vous promenant dans les rizières en dessous de Munduk. L’entrée des rizières se trouve ici. La balade est vraiment tranquille et la vue sur les rizières s’étend sur des dizaines de kilomètres. Cela devrait vous prendre environ 1h30 aller/retour en revenant à votre point de départ. Vous pouvez aussi faire une partie en scooter si vous voulez gagner du temps.

Ensuite au centre de la ville se trouve le départ vers deux chutes d’eau assez proches l’une de l’autre. On a fait un article dédié sur les plus belles chutes d’eaux à Bali. Suivez les indications pour les deux premières. La balade est assez tranquille (avec quelques marche quand même sur la première) et devrait vous prendre environ 2h.

De retour à votre point de départ, récupérez votre scooter et partez à l’aventure en haut des lacs. Partez vers l’est en direction du sommet ou vous suivrez une superbe route longeant les lacs en contrebas.

Faites un arrêt à la “Twin lake view” pour quelques photos du panorama offert par les deux lacs. Il y a plein de petits warung le long du chemin ou vous pourrez vous installer pour déjeuner. Le restaurant Hidden Hills Wanagiri a un cote un peu kitsch avec ses petits cocons en bambou, mais la vue est à tomber. Il y a même une balançoire au dessus du lac.

En chemin vers le temple le plus connu de Bedugul

Continuez ensuite votre chemin vers l’est en bifurquant à droite au croisement pour descendre sur la route longeant le lac. Arrêtez vous pendant la descente pour observer les singes sur le bord de la route. Attention ils sont parfois un peu agressifs.

Plus loin sur la route principale vers Denpasar, arrêtez vous quelques minutes devant une des plus belle porte Balinaise, qui est en fait l’entrée d’un golf…

Plus loin sur la route principale, arretez vous au Ulun Danu Bratan Temple (60 000 Rp), surement un des plus beau temple de l’île. Même si il est assez touristique, le charme du temple opère toujours autant avec sa vue sur le lac et les montagnes environnantes.

Dernière étape de la journée, l’hôtel fantôme Pondok Indah Bedugul. C’est un hôtel laissé à l’abandon depuis plusieurs année. La nature a commencé à reprendre ses droits. Le lieux a quelque chose de vraiment mystique et c’est une visite un peu atypique qui sort de l’ordinaire. Attention quand même car l’endroit n’est pas vraiment sécurisé. Si vous voulez un peu plus d’information sur le sujet, allez jeter un œil à notre article sur l’hôtel. L’histoire est intéressante.

L'Hôtel PI Bedugul à Bali

Sur le chemin aller ou retour, si vous avez un petit creux, vous pouvez faire un arrêt à la Strawberry farm. Tout y est cuisiné avec des fraises, même les pizzas… Tout est très bon et bon marché et vous pouvez même cueillir vos propres fraises.

Si vous préférez vous pouvez aussi aller faire un tour au jardin botanique pas très loin du temple. Il y a pas mal de choses à voir, mais attention car l’endroit est assez grand et il faut prévoir un peu de temps pour se balader.

A ce stade, il devrait être aux alentours de 16h30 / 17h, prévoyez 1h30 pour revenir à votre point de départ à Munduk. Ne tardez donc pas trop, pour ne pas finir le trajet de nuit. En espérant que vous apprécierez autant ce petit trip que nous 🙂

On vous rajoute ci-dessous une petite carte de l’itinéraire au complet pour avoir une vue d’ensemble.

Quelques infos pratiques sur Munduk

Où se loger ?

On à logé au Bendesa Mas Inn / 200 000 Rp (env. 12€) : chambre double avec douche au centre du village. Le propriétaire est très accueillant et de bons conseils pour visiter les environs. La vue du jardin sur la vallée est à tomber

On vous recommande aussi le Bali Rahayu Homestay / 450 000 Rp (env. 30€) : recommandé par plusieurs voyageurs. L’endroit à très bonne réputation. Avec une piscine à débordement donnant sur toute la vallée. Si vous avez un peu de budget n'hésitez pas.

Comment s’y rendre ?

Il y a très peu de transports publics en général à Bali et encore moins en direction de Munduk. Mais quelques compagnies privés font le trajet quotidien en shuttle. Depuis Denpasar, un shuttle part à 9h00 depuis Ubung terminal et repart dans l’autre sens à 14h00. Le prix du billet est de 60 000 Rp. Il y a aussi des navette Ubud <> Lovina ou Pemuteran passant par Munduk. Plus d’infos sur travelfish.

L’autre solution - la plus commune à Bali - est de prendre un transport privé. Depuis Ubud ou Denpasar, il vous en coûtera entre 300 000 et 600 000 Rp selon la négociation (oui je sais c’est large mais c’est vraiment comme ça à Bali). Pour vous donner une idée plus précise des prix, nous venions de Pemuteran et le minivan partagé nous a coûté 90 000 Rp par personne. Ensuite vers Amed on a négocié un transport pour 200 000 Rp par personne.

Dernière solution, faire les trajets en scooter (50 000 Rp la journée). Depuis Ubud ou le nord de l'île c’est tout à fait faisable en 2/3h. Vous pouvez très bien laisser vos valises sur place et les récupérer au retour. Vous pourrez vous balader ensuite pendant les quelques jours en scooter et revenir finalement à votre point de départ pour récupérer vos valises.

Pour se déplacer une fois sur place, la problématique sera la même : soit un chauffeur, soit un scooter.