Si tu es sur cet article, c’est que tu es sûrement en train de préparer ton voyage au Cambodge. Petit(e) chanceux(se) va 🙂 ! Allons droit au but. Ici tu trouveras toutes les informations pratiques pour un séjour réussi au pays des ruines d’Angkor.

On parlera visa, transports, logements, budget et vie quotidienne. Avec en prime, notre humble avis sur le pays, ainsi que quelques petites astuces qui te feront gagner du temps et de l’argent.

Faut-il prévoir un visa pour le Cambodge ?



Oui !


A faire directement à la douane à ton arrivée, en France ou sur Internet. Si tu le fais directement sur place, une photo d’identité (de format 4 x 6 cm) te sera demandée.

Prix : 30$.

Durée : 30 jours. Avec la possibilité de le renouveler une seule fois pour 30 jours supplémentaires.


Attention : le pays est connu pour ses « suppléments » demandés par les gardes frontières (en particulier si tu arrives du Laos ou de la Thaïlande). Tu n’auras sans doute pas le choix, mais tu sauras que si on te demande de payer plus pour des tampons ou une « visite médicale », ça n’ira sûrement pas dans les poches de l’état.

Attention : les douaniers sont particulièrement vigilants au Cambodge. Dépasser la date limite indiquée sur ton visa te coûtera 10$/jour. De plus, ils te demanderont sûrement une preuve de sortie du territoire (si tu fais ton visa sur place).

Comment se déplacer au Cambodge ?


Scooter

La conduite est plutôt facile et safe car les Cambodgiens roulent prudemment, et les routes sont bonnes. Attention cependant, aux bus et aux camions sur les autoroutes.

Le prix à la journée varie beaucoup d'une ville à l'autre. A Siem Reap, tu débourseras entre 10$ et 20$ la journée (selon la qualité du scooter). Partout ailleurs, compte plutôt aux alentours de 5$. Comme partout en Asie, il n’y a pas d’assurance.

A noter que les scooters sont très souvent semi-automatiques. Pas évident quand on n'a pas l’habitude mais à privilégier car beaucoup plus répandus. Et si tu as un soucis technique, tu n’auras aucun mal à faire réparer ton scooter chez le garagiste du coin.

Taxi

Comme partout en Asie, tu trouveras des tuk-tuk pour te conduire sur de petites ou grandes distances. A Angkor par exemple, le prix à la journée se situera entre 15$ et 25$, selon tes compétences en négociation.

Sinon, une application de commande de tuk-tuk existe (a priori unique en Asie) : Passapp. Les tarifs proposés sont généralement moins chers, mais il n'y aura pas de véhicules disponibles partout. Tu trouveras également des Grab (VTC), mais uniquement à Phnom Penh.

Train

Il n’y a qu’une ligne de train au Cambodge, reliant Phnom Penh – Takeo – Kampot – Sihanoukville. La seconde, reliant le nord au sud, est fermée. C'est sur cette ligne que circulait le fameux Bamboo train. L'attraction est aujourd'hui close.

Avion

Il existe des vols quotidiens entre les trois aéroports du Cambodge : Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville. Mais selon nous, le bus sera toujours plus intéressant car plus fréquent et moins cher, pour des distances raisonnables.

Astuce : chose assez rare en Asie, la majorité des hôtels proposent un service de pick-up gratuit. Pense donc à demander, au moment de ta réservation, s’ils peuvent venir te chercher à l’aéroport ou à la station de bus.

Comment se loger au Cambodge ?


Les prix sont globalement un peu plus chers que dans les autres pays d’Asie du sud-est. Mais tu pourras trouver facilement des chambres doubles avec salle d’eau privative et ventilateur à moins de 10$. Et si tu y ajoutes la climatisation ou la piscine, compte dans les 15/20$.

Pour te donner une idée un peu plus précise de ce qui t’attend. Voici notre constat personnel par ville :

  • Phnom Penh : pour 20$, on a dormi dans ce qu’on pourrait appeler un cagibi (sale, sans fenêtre)… Bref, rapport qualité/prix, zéro. Et c’est le sentiment global qu’on a eu dans cette ville, tout est très cher pour pas grand chose ;
  • Siem Reap : c’est relativement cher aussi. Mais pour le même prix, tu auras : un vrai service, des chambres confortables, une piscine, un petit déjeuner. Donc clairement une grande amélioration ;
  • Battambang : qui dit éloignement des grandes ville, dit prix tout doux 🙂 Tu trouveras ici des guesthouses familiales assez simples mais propres et très agréable, pour 4 fois moins cher (soit dans les 5$).

Ci-dessous deux hôtels qu’on a adorés au Cambodge :

Un super service dans un beau décor zen. Le tout près du centre dans une rue au calme.

Une guesthouse familiale à petit budget, avec un petit rooftop.

25€ offerts sur Airbnb : si tu n’es pas encore inscrit, tu peux utiliser ce lien. Tu recevras 25€ en cadeau !

15€ offerts sur Booking.com : en un an de voyage, c’est la plateforme qu’on a le plus souvent utilisée. C’est la plus fiable selon nous. Pour recevoir 15€ de remboursement sur ton prochain séjour, tu peux utiliser ce lien .

Quel budget par jour au Cambodge ?


On a dépensé au total 700€/pers pour un séjour de 30 jours, soit 23€/pers./jour (vol non inclus).

Attention : les monnaies cambodgiennes sont le dollar US et le riel. Les prix seront généralement affichés en dollars, de toute façon les distributeurs ne te délivreront que cette monnaie. Tu pourras donc payer en mixant dollar et riel, et les commerçants feront de même pour te rendre la monnaie.

Et pour te faire une idée plus précise de la répartition des coûts, tu peux faire un tour sur la fiche pays du site planificateur.

Ci-dessous quelques exemples de dépenses :

Valeur du riel courant février 2018 : 1€ = env. 4 907 riels

Valeur du dollar courant février 2018 : 1€ = env. 1,24 dollars

La vie quotidienne au Cambodge


Internet

Le wifi n’est généralement pas extraordinaire au Cambodge. Privilégie plutôt la data des cartes sim locales. Les réseaux Metfone et Cellcard marchent très bien à Siem Reap (2$ carte Sim + 5$ / 7 go = 7$). Petit conseil, achète ta carte dans un petit shop de rue pour ne pas payer une carte “spéciale touriste” moins avantageuse !

Moeurs

Le Cambodge est le pays où on a vu le plus d’associations venant en aide aux locaux, en particulier les adolescents/enfants. Tu verras, par exemple, beaucoup de restaurants qui financent les formations des jeunes. Donc si tu as le temps, fais y un saut !

Plats traditionnels

Voici quelques spécialités du Cambodge :


  • Amok (poisson ou poulet au lait de coco, cuit dans une feuille de bananier à la vapeur) ;

  • Lok lak (bœuf sauté cuit au wok) ;

  • Bai sach chrouk (porc avec du riz) ;

  • Phlea sach ko (salade de bœuf).


Vocabulaire

C’est toujours bien de connaître quelques mots de la langue du pays que tu visites ! On a trouvé une application simple et pratique (avec prononciation) sur Android : Le Cambodgien Facile.

Notre humble avis sur le Cambodge


On appréhendait un peu notre arrivée dans le pays car on avait eu pas mal de retours négatifs concernant l’antipathie des locaux, des arnaques à tout va etc. etc. On s’est donc lancés avec un planning simple : arrivée à Phnom Penh => direction Siem Reap => et bye bye le Cambodge. Pour une durée totale de 10 jours grand max, top chrono !

Et bien on peut dire que tout ne s’est pas déroulé comme prévu, étant donné qu’on est restés un mois dans le pays ! Dès notre arrivée, on a été surpris par l’accueil et le charmant sourire des Cambodgiens. Et ce n’était que le début. Pour résumer, le Cambodge est un un pays où on se sent bien. Les gens sont chaleureux, curieux des autres, solidaires, et ils ont une belle joie de vivre (malgré un effroyable passé qui n’est pas si lointain…). Et on ne parle même pas du site d’Angkor qui nous a tout simplement scotché.

Bien sûr, le côté business/marchandage est présent, mais comme dans tous les pays d’Asie. Notre seul regret est de ne pas avoir assez visité le reste du pays, et de ne pas avoir participé à des projets caritatifs, qui sont ici très nombreux. De toute façon, le Cambodge a été un de nos coup de cœur, il est donc clair qu’on reviendra !

Tu as aimé ?

Aide nous en mettant un vote ou un petit like !

0/50 ratings

Fais tourner !

Partage cet article sur Pinterest et Facebook